Article Talium Assets finance durable

La tokenisation a-t-elle un rôle à jouer pour la finance durable ?

Les préoccupations en matière d’écologie et d’investissement responsable sont dans l’air du temps. La tokenisation est l’avenir de la finance, mais est-elle également l’avenir de la finance durable ? C’est ce que nous allons découvrir.

Qu’est-ce que la finance durable ?

Histoire la finance durable

La finance durable voit ses origines dans l’Investissement Socialement Responsable (ISR) qui implique une notion de morale à l’investissement. C’est aux États-Unis que Philip L. Carret crée, en 1928, le premier fonds d’ISR : le Pioneer Fund. D’abord initiée par les religieux, la prise en compte de l’éthique dans l’investissement s’est laïcisée en grande partie tout en continuant de s’axer sur les enjeux environnementaux et sociaux

Au début, les fonds “ISR” écartaient les activités non éthiques. Ensuite des notes étaient attribuées aux différentes activités qui composaient les fonds et les priorités en investissement étaient dédiées aux activités les mieux notées.

Plus récemment, on a vu le regroupement de fonds par thèmes, généralement portés sur une même valeur, voire même parfois un unique secteur. Cette tendance a permis aux fonds de s’orienter vers des activités de développement durable, encourageant les entreprises à développer leur RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Ces divers critères, qui ne sont pas uniquement liés aux résultats financiers sont appelés critères extra-financiers. IRD pour Investissement Responsable Durable, ESG pour critères Environnementaux Sociaux et Gouvernementaux, les critères extra-financiers ont bien souvent des nomenclatures différentes, ce qui rend difficile la réglementation nationale et internationale. 

Aujourd’hui, en France, l’AMF cadre les informations destinées aux investisseurs dans la position recommandation DOC-2020-03 mise à jour en Juillet 2020. Ceci nous permet de constater que bien que l’investissement responsable soit une réalité depuis un siècle, la réglementation commence seulement sa lutte contre le greenwashing, dit écoblanchiment en français.

Il est important de noter que tout au long de cet article, les notions ESG sont prises en compte dans la définition du terme de finance durable.

Ce qui est inclu dans la finance durable

Comme nous venons de le voir, il serait trop restrictif de n’inclure que des critères environnementaux dans la finance durable ; elle est aussi responsable

Nous y retrouvons notamment :

  • Tout ce qui englobe le carbone : la taxe carbone permet aux États de récupérer de l’argent qui peuvent ainsi financer des projets durables. Le marché du carbone permet aux entreprises de revendre leurs quotas, ce qui les incite à moins consommer de carbone dans le but de les revendre. Ce dispositif est aussi appelé crédit carbone.  
  • Les obligations vertes et la titrisation verte : d’un côté les obligations vertes permettent aux investisseurs de prêter à des projets écologiques. La titrisation consiste à transformer des actifs financiers en titres financiers. Dans le cas de la titrisation verte, ce sont des fonds “verts” qui s’occupent de la transformation. 
  • La finance solidaire permet d’investir dans l’économie sociale et solidaire (e.g coopératives, mutuelles, associations), elle est permise en grande partie grâce à l’épargne salariale. Quant à lui, le label ISR (Investissement Socialement Responsable), est donné aux fonds qui prennent en compte les critères extra-financiers dans les décisions de placement.

Représentant des préoccupations de plus en plus présentes, la finance durable voit également les secteurs qu’elle regroupe se digitaliser. Nous allons voir dans une deuxième partie, ce que la tokenisation pourrait améliorer.

Que peut apporter la tokenisation à la finance durable ?

La tokenisation est l’enregistrement d’un droit sur un registre partagé. Un registre partagé (ou distribué) est un registre inscrit et synchronisé sur plusieurs nœuds (ordinateurs) qui évolue avec des nouvelles données validées par le réseau qui ne peuvent jamais être supprimées. La blockchain est un registre partagé.

Si une blockchain publique est utilisée, les informations présentes sont consultables par tout le monde. 

La digitalisation des titres sur une technologie de type blockchain permet de se passer de certains intermédiaires financiers (e.g teneur de compte conservateur de titres) et in fine de réduire l’empreinte carbone de chaque échange. La blockchain est souvent vue comme une technologie polluante. Cependant, les protocoles évoluent, de nouveaux voient le jour, et deviennent de moins en moins gourmands en énergie. De plus, comme il est indiqué dans cet article du journal du net, la blockchain joue un rôle important dans la transition écologique.

Le caractère immuable des technologies de type blockchain joue également un rôle très important dans la finance durable. Les cryptomonnaies, qui vivent sur ce type de registre, sont parfaitement traçables, ce qui permettrait de tracer les fonds des investisseurs afin de voir leur bonne utilisation par les associations/fonds. Cette transparence apporte plus de confiance de la part des investisseurs.

Question traçabilité, Talium se penchait déjà en 2018 sur la tokenisation des crédits carbones afin de tracer les acheteurs, les vendeurs et de s’assurer que ces crédits ne soient achetés ou vendus qu’une seule fois. Autre avantage, les crédits carbones tokénisés sont échangeables plus facilement sur un marché secondaire.

Niveau gouvernance, il est possible d’utiliser la tokenisation pour gérer de manière automatique et transparente le vote au sein d’une organisation. Par exemple, cela permet aux investisseurs et régulateurs de s’assurer facilement que les décisions de placement des fonds labelisés ISR sont conformes. Aussi, cela peut permettre de faire rentrer plus de décisionnaires dans la gestion d’une organisation.

Découvrez-en plus avec Talium Assets !

Vous souhaitez-en savoir plus sur ce que pourrait apporter la tokenisation à votre secteur ? 

Remplissez le formulaire de contact, ou prenez directement rendez-vous avec nos co-fondateurs 

Ressources et compléments:

Finance durable et gestion collective : l’AMF publie une mise à jour de sa doctrine en matière d’information des investisseurs

Doctrine II 2020-03 Informations à fournir par les placements collectifs intégrant des approches extra-financières

Finance durable, La finance pour tous

La finance durable, définition par novethic.fr

Finance Durable : Les Propositions De L’amf Pour La Stratégie Renouvelée De La Commission Européenne, article du 30 juillet 2020 à propos de la consultation de la commission européenne achevée le 15 juillet.

Réponse des autorités françaises à la consultation sur la stratégie renouvelée pour la finance durable, 24 juillet 2020

https://fr.readkong.com/page/investissement-responsable-et-durable-ird-4504894?p=1

Petite histoire de la finance durable : https://financefortomorrow.com/la-finance-durable/

Finance durable par l’AMF

Investissements responsable, une bonne affaire, Le Point, 13 novembre 2020

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

    Table of Contents

    Categories

    If you would like to receive the Talium Assets Newsletter, please submit your e-mail address:

    Where to find us:

    Head office

    56 av Jean Jaurès, 92290
    Châtenay-Malabry, France

    R & D office

    5a quai Finkmatt, 67000
    Strasbourg, France

    Our Solutions:

    Latests Article: